Récit

Un four à pain fédérateur

Lové dans le petit village de Chercq, en périphérie tournaisienne, le ‘Passage des Fours Saint-André’ s’ouvre sur un terrain investi par le collectif citoyen Silex. Sur ce terrain s’élève une jolie bâtisse en pierre calcaire du pays, reconvertie en boulangerie et lieu de partage. Un four à pain y a vu le jour avec le soutien de ‘Vis mon village !’.

Il est de ces lieux qui dégagent une force de vie incroyable. C’est le cas des Fours à chaux du Rivage Saint-André, dans le petit village de Chercq en périphérie tournaisienne qui, avant de déboucher sur l’Escaut, s’ouvre sur un terrain investi par le collectif Silex, un “laboratoire d’expérimentations artistiques et sociales pour la transition économique et écologique”. On sent là toute l’énergie et la chaleur que distillent ce groupe de bénévoles accrocs à tout ce qui favorise le vivre ensemble et la créativité.

Sur le terrain se trouvent trois roulottes qui accueillent des artistes en résidence pendant la bonne saison, deux containers qui abritent une cuisine et le foyer d’été du collectif, et une salle de création et de répétition. On imagine sans peine ces lieux animés d’une belle effervescence, à l’image de la plaine peuplée d’œuvres hétéroclites : un banc fabriqué à partir de portes de récupération, une scène en plein air, un énorme brasero, des bougeoirs, des chaises zébrées…. Et puis, un peu à l’écart de ce pétillant désordre, s’élève une discrète bâtisse en pierre calcaire du pays, une ancienne écurie reconvertie en boulangerie grâce au savoir-faire de Christian, artisan retraité qui redonne vie et splendeur aux beaux bâtiments en ruines qui s’érigent ici.

Lieu de partage

A l’intérieur se dresse un four à pain, construit par Christian avec l’aide des habitants de la région avides de découvertes et de partage d’expériences. "Nous n’avons de cesse d’imaginer des activités fédératrices, rassembleuses, susceptibles de faire vivre ces lieux et d’encourager les habitants de Chercq, de Vaulx-Lez-Tournai et des villages voisins à se les approprier", souligne Sophie, coordinatrice à Silex. C’est ainsi que, voici un an, a germé l’idée de construire un four à pain. Des voisins sont venus aider Christian, au fil d’ateliers participatifs. Le travail s’est révélé assez colossal : il a fallu pas moins de sept tonnes de matériau pour l’ériger, pour un coût d’environ 5.000 euros. "Je n’avais jamais construit de four à pain", s’amuse Christian. "Mais internet fourmille d’informations, de documentation, de tutoriels. Nous avons cherché ensemble, nous nous sommes documentés et nous avons retroussé nos manches."

Pour financer ce projet, les responsables de la coopérative ont fait appel à la Fondation Roi Baudouin dans le cadre de l’appel à projets ‘Vis mon Village !’ : "Nous avons consacré le soutien reçu à l’achat de matériau pour le four et d’accessoires indispensables à la cuisson du pains : panetons, parisienne, lampe chauffante destinée à faciliter la levée de la pâte…" Un an plus tard, le four est fin prêt. L’inauguration officielle s’est déroulée fin 2021, à l’occasion de la ‘Faites du pain’. Désormais, une fois par quinzaine environ, on y enfourne la pâte préparée sur place, ou celle amenée par les habitants. "L’idée est de faire en sorte que les habitants apprennent à allumer le four, à cuire leur pain, à partager. Nous ne voulons pas que ce four soit un lieu de consommation, où l’on vient juste goûter du pain cuit par d’autres, mais bien un lieu de partage de connaissances et de pratiques, un lieu où l’on est véritablement acteur", insistent en chœur Sophie et Christian. Lesquels songent déjà à de nouveaux déploiements : "Nous allons inviter les habitants à décorer les parois extérieures du four à l’aide de fresques qui diront quelque chose d’eux et contribueront à faire de cet endroit un lieu de mémoire."

"Nous voulons que le four à pain soit un lieu de partage et de rencontre."
Sophie
Coordinatrice du collectif Silex

Juste à côté de cette plaine se dressent de splendides vestiges des fours à chaux qui, au 19e siècle, faisaient la fierté industrielle de la région : on y fabriquait la chaux en enfournant les pierres calcaires dans leur gueule ardente et gourmande. Leur puissance a captivé les créateurs de la Fondation Passeurs de mémoire, qui en ont fait des espaces d’exposition. Cette belle collaboration entre Silex et Passeurs de mémoire fait vivre intensément ces lieux, au bénéfice de tous : enfants, artistes, spectateurs, visiteurs, promeneurs, amateurs d’Histoire et d’histoires.

À propos de ‘Vis mon village !’

Chaque année, l’opération ‘Vis mon village !’ de la Fondation Roi Baudouin soutient des projets qui améliorent la qualité de vie et favorisent le vivre ensemble dans les quartiers ruraux, villages et hameaux de Wallonie. Depuis 2012, l’opération a soutenu 346 projets pour un total de plus de 1,4 million d’euros. Depuis 2021, ‘Vis mon village !’ s’effectue en partenariat avec la ministre wallonne de la Ruralité. En 2022, ‘Vis mon village !’ soutiendra spécifiquement des initiatives citoyennes positives dans les villages wallons victims des inondations de l’été 2021.

Autres appels à projets

Een hart voor Scheldevallei

Pour des projets locaux qui favorisent le bien-être des groupes défavorisés et utilisent l’environnement comme levier.

En cours

Een hart voor Gentse jongeren

Pour des projets locaux qui favorisent le bien-être des groupes défavorisés et utilisent l'environnement comme levier.

En cours

#Regiokracht – Verbind Mens en Omgeving

En Flandre orientale, soutenir des projets locaux qui favorisent le bien-être des groupes défavorisés et utilisent l’environnement comme levier.

En cours

Autres Fonds et formules philanthropiques

Maria-Luzia & Nikolaus Kleis (Fonds)

Financement de projets novateurs de réintégration pour personnes défavorisées dans le Sud de la Belgique germanophone. Le Fonds veut susciter une dynamique de dialogue entre tout…

Fund for Future in Lennik & St-Pieters-Leeuw

Le Fonds soutient des projets destinés aux jeunes et aux enfants dans les communes de Sint-Pieters-Leeuw et de Lennik.

De Roma (Fonds des Amis de)

Des philanthropes soutiennent des projets de l'asbl De Roma qui encouragent, diffusent, organisent de la musique expérimentale, du théâtre, des films et autres formes d’expressio…

Autres communiqués

Inondations, un an après : 36 projets pour ‘rebooster’ les communes rurales sinistrées

Trente-six initiatives qui favorisent la convivialité dans les villages wallons victimes des inondations de l’été 2021 bénéficient d’un soutien de ‘Vis mon village !’.

Soutien à la créativité bruxelloise : ART2WORK, premier lauréat du Prix Creative Bruxsels

ART2WORK est le premier lauréat du Fonds Creative Bruxsels. L’organisation accompagne des jeunes bruxellois vulnérables dans leur projet professionnel.

Économie circulaire : la déconstruction sélective, un enjeu d’avenir

Retrival reçoit le ‘Coup de cœur’ dans le cadre du Fonds Venture Philanthropy. L’entreprise s’engage dans la déconstruction sélective, un enjeu d’avenir pour l’économie circulair…

Autres récits
Un engagement qui inspire !

Copropriété : tout dépend de l’engagement des propriétaires

Engagement citoyen, local et régional

“Chacun est considéré comme un participant à part entière, quelle que soit la taille de sa propriété.”
Marie Ange, copropriétaire

A Treignes, des stagiaires bien soudés

Engagement citoyen, local et régional

"Proposer des idées, donner des conseils, partager notre expérience… Lors des différentes visites à l’association, nous avons pu remarquer que le parrainage apportait un réel plus dans la formation des stagiaires".
Jean-François Lacroix
Parrain du centre de formation de Treignes

Une crèche unique à Maurage

Engagement citoyen, local et régional

"La crèche était un projet cher à Nicolas Dehu. La Fondation Roi Baudouin l’a bien compris et nous a aidé à concrétiser ce projet."
Dominique Dufour
Président du P.O. de l’école L’Étincelle